Appel à action adressé au Directeur Provincial de la REGIDESO

Nord-Kivu pour mettre fin à la vente abusive des compteurs occasionnant la surfacturation de l’eau dans la Ville de Goma.

Avec copie :

–     A l’Honorable Président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu ; –            A Son Excellence Monsieur de Gouverneur de Province du Nord-Kivu ; –   A Monsieur le Maire de la Ville de Goma.

Monsieur le Directeur Provincial de la REGIDESO Nord-Kivu, nous vous appelons à

l’action pour les faits ci-après :

  • La coordination urbaine de la Société Civile forces vives de la Ville de Goma est préoccupée par la frustration et les plaintes de la population de la ville de Goma et ses environs, actuellement victime des tracasseries par les agents de la REGIDESO qui bénéficieraient de votre couverture.
  • Les problèmes qui accablent la population dans la ville de Goma dont entre autres la vente des compteurs, la surfacturation de l’eau (facture forfaitaire) surtout après la panne des compteurs dont plus de 20 responsables des familles (abonnés de la REGIDESO) ont alertés notre bureau en déplorant le paiement de triple de leur facture habituelle.
  • La pénurie d’eau dans certaines avenues et l’approvisionnement d’eau pendant la nuit, ce qui pousse les paisibles citoyens de se réveiller en prenant les risques surtout que la sécurité demeurant encore très détériorée dans la ville de Goma.
  • La cacophonie et l’instabilité du prix de l’eau dans la ville de Goma où un bidon de 20 litres s’achète actuellement entre 100 Fc et 200 Fc au robinet, au velo ou auprès de camionneurs et quelques fois selon la volonté des revendeurs alorspopulation ayant un faible pouvoir d’achat.
    • L’eau est une denrée vitale et une arme contre de la maladie à Virus Ebola, son prix élevé et sa carence dans plusieurs avenues de la ville en cette période expose la population de la ville de Goma au risque de contamination.

    Monsieur le Directeur Provincial de la REGIDESO Nord-Kivu, la coordination urbaine de la Société Civile forces vives de la ville de Goma tient à vous rappeler  que l’article 5 de la loi relative à l’eau stipule que « L’Etat garantit à tout Congolais l’accès juste et équitable aux ressources en eau et aux espèces aquatiques ».1

    Face à cette problématique qui expose la population à de risques (maladies de mains sales, Ebola, viol, agression physique, incidents sécuritaires,…), la coordination urbaine de la Société Civile forces vives de la ville de Goma vous recommande en tour urgence :

    • De distribuer gratuitement les compteurs aux abonnés de la REGIDESO et mettre fin au système de facturation forfaitaire et double achat des compteurs;
    • De renforcer la surveillance des pannes des compteurs et des tuyauteries pour prévenir la pénurie en eau dans les avenues ;
    • De publier une note circulaire interdisant aux agents de la REGIDESO toute forme de tracasseries dans l’exercice de leur travail ;
    • D’uniformiser le tarif de l’eau au robinet en prenant des mesures contraignantes contre les revendeurs qui en abusent ;
    • De rendre public la nomenclature et/ou le tarif des différents services de la REGIDESO.

    Fait à Goma, le 06/08/2019.

    Pour la Coordination Urbaine de la Société Civile forces vives Ville de Goma.

          BATUNDI HANGI Vicar                                  Nelly Neema 

            1er Vice-Président                                              Rapporteur Général

Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *